Annonces partenaires






Adresse
Fiduciaire HEYNEN, PITSCH & Associés S.P.R.L.
Rue du Jardin Botanique 46
4000 LIEGE
Belgique


Coordonnées de contact
Tél : 32 (4) 223 31 70
Fax : 32 (4) 223 22 90

Contactez-nous

Visites : 1780622

Espace clients

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :



Administration

Actualités fiscales, comptables et financières

Dans cette rubrique, sont répertoriés les derniers faits marquants dans les domaines fiscaux, comptables, sociaux et financiers. Ils vous sont présentés à titre informatif et ne peuvent engager la responsabilité des auteurs, ni celle de la Fiduciaire HEYNEN, PITSCH & Associés SPRL.


Une «vignette nature» obligatoire dès mai 2017

01/04/2018

Poisson

 

Le Parlement l’a décidé vendredi: pour pouvoir profiter des forêts wallonnes, les marcheurs devront désormais acquérir une «vignette nature» au prix de 100 €. La mesure fait sursauter les associations de promeneurs. Mais elle sera gratuite pour les bébés.

 

Les automobilistes paient bien pour rouler sur les routes. Alors pourquoi les marcheurs ne feraient-ils pas de même pour aller en forêt ? L’idée paraît saugrenue, mais elle a pourtant été votée mercredi, à Namur, après plusieurs semaines de discussions. La majorité des députés ont finalement été convaincus par cette «vignette nature».

 

Le principe est plutôt simple: pour avoir le droit de marcher en forêt, sur les chemins de terre ou sur les bords d’un étang, les amoureux du grand air devront porter cette vignette valable une année sur leur jaquette, leur sac à dos ou leur casquette. Et ce, qu’il s’agisse de marcheurs ou de cyclistes. Le petit autocollant, conçu dans un plastique recyclable, peut se coller et se décoller à volonté pour ne pas l’oublier quand on change de tenue.

 

Gratuit pour les bébés

 

La vignette, ornée d’un sapin, sera en vente d’ici quelques semaines dans tous les bureaux de poste au prix de 100 € par personne – c’est moitié moins pour les enfants jusqu’à 16ans et gratuit pour les petits jusqu’à 6ans, afin de soulager les familles. Dès le 1er mai, les Belges en balade devront théoriquement posséder cette vignette s’ils veulent profiter de la nature en toute légalité. Sinon, ils risquent une amende…

 

«C’est un scandale ! », réagit un membre des marches de l’ADEPS.

La randonnée était l’un des seuls sports encore gratuits et maintenant, voilà qu’on nous impose une taxe! Je ne sais pas si nos membres pourront dépenser 100 € pour aller profiter de nos belles forêts.»

 

Même les écologistes les plus militants sont estomaqués par cette vignette, comme l’explique, porte-parole de Pro WalNatura. «C’est un problème grave, que l’accès à la nature devienne payant et réglementé, alors qu’elle appartient à tout le monde! Et puis franchement, qui va contrôler que les promeneurs portent cette vignette?»

 

A ce stade, impossible de répondre: les autorités n’ont pas encore décidé comment appliquer cette loi. Dans ce contexte, les resquilleurs pourraient être nombreux. Pourtant, il manque aux communes plus de 80 millions d’euros annuels de budget pour entretenir leurs espaces naturels. Si la vignette est achetée par les deux millions de randonneurs et randonneuses de Belgique, la cagnotte de la du gouvernement wallon augmenterait de 200 millions d’euros. De quoi aménager des aires de jeu, protéger les espèces rares, attirer les petits animaux…



Abonnez-vous à notre Flux RSS pour ne rater aucune actualité.